Accueil du site > Activités > Congrès archéologique > Congrès archéologique 2020 : Haute-Saône (Franche-Comté)

Congrès archéologique 2020 : Haute-Saône (Franche-Comté)

Du 4 au 8 juin 2020

Congrès archéologique de France, 179e session

"L’art de bâtir en Franche-Comte au Siècle des Lumières"

Coordination scientifique : Denis Grisel et Jean-Louis Langrognet

Après des décennies de malheurs et son rattachement à la France en 1678, la Franche-Comté connut au XVIIIe siècle une intense campagne de reconstruction. Les grands ordres religieux, dotés d’importantes ressources, rétablirent assez rapidement leurs maisons conventuelles. Avec la pression démographique continue tout au long du siècle, on assista, sous l’impulsion de grands prélats, à un renouvellement spectaculaire des édifices paroissiaux, favorisé par la richesse forestière de nombreuses communautés d’habitants. Une administration royale éclairée s’attacha partout et avec succès à la construction des édifices et équipements publics, tandis que toute une aristocratie retrouvait les moyens de bâtir hôtels particuliers et châteaux. À la veille de la Révolution, le paysage des villes et villages de la Comté en fut profondément transformé.

Parmi les premiers hommes de l’art et du bâtiment, on compte de nombreux piémontais, savoyards et quelques lorrains auxquels succéderont des architectes comtois et des ingénieurs des ponts et chaussées ayant une grande pratique des chantiers et une bonne connaissance des principaux traités savants. Les édifices construits, modestes ou ambitieux, témoignent alors d’une mise en oeuvre soignée des matériaux, notamment de la pierre de taille, et se font l’écho des évolutions stylistiques de l’architecture française du XVIIIe siècle.

Télécharger ICI la brochure de présentation du 179e congrès archéologique de France.

haut de page